Merci pour tout

Merci à Sa Majesté la Reine Élisabeth II d'Angleterre qui vient de décéder.

Rex nunquam moritur - In Anglia non est interregnum.

Le Roi ne meurt jamais en Angleterre.

"Longue vie au Roi Charles III !"


C'est la règle, la tradition anglaise depuis le XIIIe siècle qui le dit.

Depuis la mort du Roi Henri III d'Angleterre en 1272, précisément.

A l'instant où la Reine Élisabeth II est morte, après 70 ans de règne, c'est son fils Charles III qui est Roi.

De Droit, immédiatement.


Mais je ne vais pas vous affliger d'un cours de droit, la disparition de l'une des plus grandes Reines de l'histoire de l'Angleterre est déjà assez triste comme cela.

A 96 ans, avec plus de 70 ans de règne, elle a eu une très belle vie.

Avoir eu le privilège de la voir pour son "Jubilé d'Argent"alors que j'essayais laborieusement de parler anglais en Angleterre, à Hampton Court, puis à Londres, est un grand souvenir pour l'adolescent que j'étais.


Alors, ce petit "Thank you for everything", tiré d'un clip vidéo de son "Jubilé de Platine" cet été, est vraiment le meilleur résumé que j'ai trouvé.

Je ne l'ai pas choisi seul.

Mon choix a été guidé par Nada ZDRAVIC, Publiciste qui me suit sur Twitter depuis Sarajevo, et par une autre dame, professeur d'anglais à Bastia, entre autres.


Merci en passant à Sébastien OTTAVI, qui a résumé en quelques mots ce que ce départ a de symbolique au regard de la Corse:

"En ce jour de naissance de la mère universelle, s'en est allée une grand-mère universelle..."

Avec un clin d’œil qu'il n'a pas oublié, à l'éphémère Royaume Anglo-Corse (1794 - 1796).



J'avoue une émotion sincère quand jeudi soir, rentré des montagnes des Alpes-Maritimes après avoir croisé la route des "supporters" allemand de Cologne, ou plus sûrement de Heineken si j'en juge à leur odeur et à leur sillage, j'ai appris la triste nouvelle.

Un passage sur le site de la famille royale d'Angleterre me l'a confirmé.


Il paraît qu'avec le décès de Sa Majesté Élisabeth II nous aurions "enterré le XXe siècle".

Je ne crois pas que l'on enterre ainsi un siècle.

Je crois le regretté Jean d'ORMESSON quand il écrivait:

"Il y a quelque chose de plus fort que la mort, c'est la présence des absents, dans la mémoire des vivants."


Pour ne pas conclure par une note triste, je vous partage le dernier clip, souriant, qu'elle avait tourné et autorisé - avec l'ours Paddington - pour l'ouverture de son "Jubilé de Platine" de 2022.

Une très grande Reine, une très grande dame, avec un humour forcément anglais.



Sa Majesté Élisabeth II, Reine d'Angleterre et des autres Royaumes du Commonwealth.



Bises aux dames, en particulier celle qui avait la plus chic robe blanche que j'ai vue ce matin.

Salut aux messieurs, en particulier un camarade qui marie son fils. Santé et bonheur à tous.


Didier CODANI


A Nice, ce vendredi 9 septembre 2022

Shadow on Concrete Wall