Lettre ouverte de policiers

C'est paru à l'initiative d'un syndicat de policiers, et publié sur le site police et réalités.

Repris sur Linkedin ce jour.


J'ai mentionné publiquement mon soutien.

Mon soutien, ce n'est pas celui d'un syndicat dont je ne fais pas partie, c'est celui que j'apporte à un officier de police féminin dont je comprends les propos.


L'ennui c'est que les Bisounours français veulent une police de Bisounours.

Et ça, en vrai, c'est juste pas possible...


Bonne journée, Ariane.

Courage.

Shadow on Concrete Wall