Fleurs pour Drakkar


"S'il te plait, dessine-moi un drapeau"...

Un peu comme le renard de Saint Exupéry.

Mais demandé à ma fleuriste.


Le petit Prince serait content, il y a des roses.

Pas LA rose.

Pas SA rose.

Mais après tout, la mienne y est-elle?


Peu importe.

Ces fleurs ne sont pas pour moi.

Elles sont pour 58 camarades de ma génération.

Ceux qui avaient 20 ans en 1983...

Le 23 octobre 1983, à Beyrouth, dans le poste Drakkar.


Ceux qui ne se sont jamais réveillés, ce matin-là.


Reposez en paix.

Nous ne vous oublions pas.

Nous n'oublions pas ceux qui ont fait cela.

Ni ceux qui l'ont commandité.


Le parachutiste est patient.

..."Aux ordres, il attend la revanche.

Ton jour sera le sien"...


Didier CODANI

23 octobre 2021

Shadow on Concrete Wall