Aude LANCELIN gagne contre "l'Obs"

Aude LANCELIN, virée comme une malpropre par l'intelligentsia parisienne et "l'Obs" gagne en Appel. C'est arrivé en soirée, à mes yeux étonnés.

La mésaventure d'Aude LANCELIN et la bataille qu'elle a entreprise pour défendre ses droits c'est la dernière info de mon ancien site internet.

Il y a plus de quatre ans... C'est long, l'injustice.


J'avais lu son livre, un vrai-faux "essai" en forme de délicieux roman à clefs:

"Le monde libre". Prix RENAUDOT 2016. Excusez du peu; elle sait écrire.


Je l'avais entendue en parler, raconter son histoire. On en avait parlé tous les deux.

Alors j'ai écrit ce billet dans mon blog Médiapart, le 28 décembre 2016, entre Noël et jour de l'an. J'écrivais fort aimablement sur les dames victimes d'injustice, à l'époque.


https://blogs.mediapart.fr/d-codani/blog/281216/le-monde-libre

Mon papier est toujours là. Pas un mot à changer.

J'ai toujours été convaincu que c'était elle qui donnait la vraie version des faits.


Je ne vais pas recomposer mon billet à la sauce "je vous l'avais bien dit".

Je vous laisse le lire si vous en avez le temps et l'envie. Il mérite votre regard.


Je vous donne tout de même, le Post-Scriptum ici dès à présent.

Il vous donnera peut-être en plus, envie de savoir:

"Petites précisions utiles :

1/ Je n’ai pas les opinions politiques d’Aude LANCELIN ;

2/ Je n’ai jamais rencontré Aude LANCELIN, juste quelques mots échangés ;

3/ Aude LANCELIN ne me concède (hélas) pas un centime sur les ventes de son livre…

Si je défends cette femme, et ce livre qu’elle a écrit, c’est parce que son histoire, terrible, injuste, blessante, sera peut-être demain la mienne, après-demain la vôtre. Elle a été éliminée pour sa pensée politique, pour sa liberté d’opinion, pour sa vie privée, pour les opinions de son conjoint, infiniment bien plus que pour une quelconque raison professionnelle. Elle n’a pas été rejetée pour malhonnêteté, mais peut-être tout simplement à cause de son honnêteté. Lisez-la et jugez-en. Parce qu’elle le vaut bien."


Ce soir, cette nuit, Aude LANCELIN a gagné son procès. Une victoire difficile et bien fragile contre les puissances de l'argent, et la police de la pensée parisienne.

"Une gauchiste virée par un journal de gauche." Cela aussi je l'avais écrit. Même si c'est méchant.

Et je suis pourtant content qu'elle ait gagné en Appel.


Je suis content pour elle. Je suis aussi content pour moi et pour vous. Pour nous tous.

Sa victoire est l'une de celles de la liberté d'opinion et du respect de la vie privée.


Bravo, Aude.

Sans vraiment de sympathie politique, mais vraiment chaleureusement.

Bravo.


Didier

Shadow on Concrete Wall