top of page

Israël contre deux milices armées

Nous approchons de la douzaine de jours de guerre que conduit Tsahal contre le Hamas dans la bande de Gaza.


Bel éditorial signé Élie FAYAD dans les colonnes du quotidien "L'Orient-Le-Jour" ce matin:

"Israël-Palestine, entre déni et surenchère".


J'y relève en particulier: "Il est vrai que l’attaque du samedi 7 octobre, baptisée « Déluge d’al-Aqsa », tient, dans sa nature, du Bataclan ou du 11-Septembre plutôt que d’une démarche militaire. C’est ce qui explique d’ailleurs qu’elle s’inscrit uniquement dans une logique de surenchère et n’a pas de valeur opérationnelle".


Oui.

Je l'ai écrit il y a quelques jours ( https://www.cdr.tf/post/gaza-et-la-guerre-en-israël ) et je suis bien malheureux d'avoir raison, comme Elie FAYAD sans doute.

Je rappelle que mes écrits n'engagent ici que moi, et en aucun cas mon pays ou une institution ou association dont je serai membre ou dirigeant.


Mais à qui profite le crime?


La différence avec les précédents conflits c'est le travail de coordination entre un front Sud tenu par le Hamas et un front Nord tenu par le Hezbollah; les deux étant manipulés par un vrai pays qui est l'Iran.


Car c'est la République Islamique d'Iran qui tire les marrons du feu actuellement, pour le plus grand malheur des Palestiniens et des Libanais.


L'Iran parvient ainsi sans pertes pour lui, à ce jour, à pirater l'accord qui pouvait avancer entre l'Arabie Saoudite et Israël.


Affaire à suivre...


N.B.: Je signale pour les amateurs éclairés concernant l'Orient, et il y en a qui me lisent, un article paru au Caire, en Égypte, dans "Le Dialogue" et qui est signé Alain CHOUET:

"Grand entretien exclusif pour Le Dialogue avec Alain CHOUET, ancien chef du service de renseignement de sécurité de la Direction Générale de la Sécurité Extérieure (DGSE)."


Article intéressant par la connaissance ancienne que l'auteur peut avoir de toute la région, depuis Le Caire jusqu'à Damas et au-delà.


Bises aux dames, salut aux messieurs, surtout celles et ceux qui sont au combat.

השם יעזור!

Didier CODANI


A Nice, ce 17 octobre 2023, 23h00 heure française


---/---


P.S.:

En marge du conflit qui s'étend peu à peu vers le Liban en raison des bombardements du Hezbollah depuis le Sud-Liban sur le Nord d'Israël je profite de mon billet de blog pour quelques amis qui voient entre mes lignes afin de les inviter à ne surtout pas descendre vers le Gouvernorat du Liban-Sud.

Ne pas dépasser Sidon et ne certainement pas pousser jusqu'à Tyr.


Notez que plusieurs pays déconseillent les voyages au Liban.

Ils déconseillent encore plus le tourisme dans la bande de Gaza en ce moment, d'ailleurs.


Donc l'homme intelligent vérifie qu'il reste des avions pour rentrer en France.

La femme intelligente tire par la manche l'homme intelligent pour qu'ils rentrent en France. J'espère que je suis clair.


Je pense aussi à quelques amis chrétiens.

Que Saint Charbel vous garde et vous protège; vous qui pourriez entrer en France mais n'y rentrerez pas.

Le métier, les convictions profondes, vous obligent à rester au Liban c'est entendu.

Cela n'implique pas que vous vous exposiez, ou que vous oubliez de faire des provisions.

Le Liban sans guerre, c'était déjà difficile ces dernières années.

Si par malheur une guerre survenait à nouveau ce sera encore plus pénible.

Je sais que vous vous reconnaîtrez...

Utilisez WhatsApp, Messenger, ou tout autre moyen pour donner de vos nouvelles.


Enfin, à quelques jours du 40e anniversaire de l'attentat du Drakkar je n'oublie pas le rôle toxique du Hezbollah au Liban.

"Que le diable les patafiole, que le cul leur gratte et que leurs bras raccourcissent..."


Voyez-vous; 40 ans après je me souviens bien où est l'ennemi jaune du Liban.









Shadow on Concrete Wall
bottom of page