Invitation à quitter les armées

L'article est intéressant à lire en ligne, et sera probablement dans la prochaine édition papier de Nice-Matin. Le positionnement du commandement est difficile. En droit, "Le plus raisonnable est certainement de quitter l'institution pour pouvoir rendre publiques en toute liberté ses idées et ses convictions" est une phrase juridiquement justifiée. Le problème n'est pas en droit. Le droit est clair. Il est dans les faits. Le problème n'est pas dans le fond. Le fond est lui aussi très clair. Il est dans la forme.


Et puis, il faut bien dire que la façon dont le pouvoir politique a géré la question en tentant pathétiquement de discréditer des personnes aux états de services plus brillants que ceux de bien des ministres... Ce n'était pas une bonne idée.

D'où le retour de bâton.


Affaire à suivre.

https://abonnes.nicematin.com/article/tribune-de-militaires-le-chef-detat-major-invite-les-signataires-a-quitter-larmee-683864



Shadow on Concrete Wall